Aides et conseils

Comment entretenir un chauffe-eau pour qu’il dure longtemps?

Votre chauffe-eau est un rouage important associé au confort de votre résidence. Loin des yeux, nous avons tendance à penser à son existence seulement quand il fait défaut. Attention, il peut vous servir doublement une douche froide, au sens strict et au sens figuré, par la facture de son remplacement non prévu.

Plusieurs moyens peu dispendieux et faciles à mettre en place peuvent augmenter la durée de vie de votre chauffe-eau et vous permettre de prévoir son remplacement lors de la fin de sa durée de vie.

Voici quelques conseils qui vont vous permettre de ne pas être pris au dépourvu et qui augmenteront la durée de vie de votre chauffe-eau :

La température de votre chauffe-eau et de votre eau chaude

Vérifiez périodiquement la température de votre eau chaude. Si la température de votre eau est trop chaude, vous payez pour une dépense supplémentaire en énergie et vous abrégez la vie de votre chauffe-eau. De plus, une eau trop chaude peut occasionner des brûlures sérieuses à ceux qui ont la peau plus sensible, comme les enfants ou les personnes âgées. Une eau trop chaude peut occasionner des brûles au troisième degré en quelques secondes seulement. La température recommandée pour l’ajustement des éléments du chauffe-eau est de 140°F ou 60°C pour limiter la croissance des bactéries. Mais l’eau à la sortie de votre robinet ne devrait pas dépasser les 120°F ou 50°C. Avec un thermomètre de bonne qualité, vous pouvez vous assurer que votre eau chaude est à la bonne température. Pour faire ce test correctement, prenez soin de l’effectuer lorsque vous n’avez pas utilisé de l’eau chaude depuis quelques heures.

Une eau trop froide et constante peut occasionner d’autres problèmes. Vous pouvez manquer d’eau chaude plus rapidement lors de grandes utilisations. Votre lave-vaisselle ou votre laveuse à linge peuvent être moins efficaces.

Sauver un peu plus d’énergie

Si votre confort n’en souffre pas, vous pouvez abaisser légèrement la température des thermostats qui gèrent la température des éléments de votre chauffe-eau. Ils se trouvent derrière les capots en façade et à la hauteur de chaque élément. Baissez les de quelques degrés vous permettra de sauver sur votre facture d’énergie et vous allongez la vie utile de votre chauffe-eau.

L’anode sacrificielle prolonge la vie de votre chauffe-eau

L’anode sacrificielle est un dispositif spécialement conçu pour prolonger la vie de votre chauffe-eau contre la rouille et la perforation. Cette anode renferme du magnésium qui attire à lui les éléments corrosifs qui peuvent attaquer les parois de votre chauffe-eau et les perforer. Cette anode n’a pas une vie utile indéfinie puisqu’elle se corrode en faisant son travail. Elle doit être changée à tous les 6 ans et même à tous les 3 ans si vous habitez une municipalité qui fait une forte utilisation de chlore ou de produits adoucissants dans l’eau qu’elle vous fournit. C’est un entretien peu dispendieux qui peut allonger considérablement la vie de votre chauffe-eau.

La vidange d’eau

Videz annuellement l’eau de votre chauffe-eau pour réduire l’accumulation des sédiments et réduire un milieu propice au développement de bactéries, surtout pour les chauffe-eau électriques. Ce nettoyage peut contribuer à prolonger la vie utile de votre chauffe-eau.

N’oubliez pas de fermer l’alimentation électrique avant de procéder pour ne pas faire fonctionner vos éléments à vide et les brûler.

Environnement chauffé

Veillez à ce que votre chauffe-eau soit installé dans un environnement suffisamment chauffé. Vous économisez ainsi sur votre facture d’énergie et vous contribuez à allonger la vie de votre chauffe-eau.

Vous pouvez aussi recouvrir votre chauffe-eau d’une couverture isolante.

La soupape de sécurité et le trop plein

La soupape de sécurité est un élément obligatoire qui agit en cas de surpression à l’intérieur du chauffe-eau et qui achemine le surplus dans l’égout.

Actionnez une fois par année cette soupape de sécurité pour prévenir l’accumulation de tartre dans son mécanisme pour garantir son bon fonctionnement. Si la soupape ne se referme pas complètement vous avez un signe de défaillance. Un corps étranger s’est infiltré dans le mécanisme. Coupez l’alimentation en eau froide de votre chauffe-eau, coupez l’alimentation en électricité et contactez votre plombier. Avec ce type de défaillance, votre système de sécurité peut s’écouler dans votre drain sans que vous ne vous en rendiez compte, augmentant votre facture d’énergie.

 

Les méthodes d’entretien indiquées ici peuvent varier d’un chauffe-eau à un autre, vérifiez dans le manuel d’instruction de votre chauffe-eau.

Il est préférable de demander à votre plombier de faire une inspection annuelle de votre installation de plomberie, incluant votre chauffe-eau. Demandez-lui en même temps les informations que vous pouvez avoir besoin pour ajuster vous-même le fonctionnement de votre chauffe-eau.