Aides et conseils

Comment bien choisir son plombier

Bien choisir son plombier peut être un casse-tête dont vous aimeriez sûrement vous passer. Avoir déjà un problème de drain, d’égout, de toilette bouchée ou de robinet qui fuit ou encore un dégât d’eau important vous ne voulez pas en avoir plus. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à trouver un plombier compétent et fiable.

Un plombier accrédité

Des règles précises et encadrées par une Loi régissent le domaine de la construction pour vous assurer de la qualité et de la sécurité des services offerts.

Vérifiez que votre plombier est certifié membre de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ). Les entreprises en plomberie qui sont membre de cette corporation sont plus susceptibles de se tenir à jour sur les avancées technologies, les nouvelles règlementations et les modifications au code du bâtiment.

Premier contact avec un plombier

Cette étape est importante et vous permet de juger si vous pouvez aller plus loin dans cette démarche avec cette entreprise.

Assurez-vous d’avoir toutes les réponses que vous désirez lors de ce premier contact. Demandez s’il est membre de sa corporation, s’il a des assurances responsabilité (obligatoires pour tout entrepreneur de qualité), s’il offre une garantie sur ses travaux et sur les appareils qu’il installe.

Est-ce une entreprise qui a développé avec le temps une expertise et une réputation de qualité ?

Parlez à un conseiller qui prend le temps d’évaluer vos besoins. Est-ce qu’il est en mesure de vous conseiller adéquatement ?

Rémunération de votre plombier

Plusieurs facteurs peuvent influencer le prix des services offerts par un plombier. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Soyez alertes. Certaines entreprises vont vous facturer le travail à l’heure pendant que d’autres le feront d’une façon forfaitaire. Majoritairement pour des petits travaux et en urgence, la facturation sera constituée d’un taux horaire et le matériel utilisé. Des frais de transport à un taux horaire peuvent s’appliquer selon votre lieu de résidence.

Mais le taux horaire n’est pas le seul critère que vous devez surveiller. Lorsqu’une compagnie de plomberie vous produit une estimation, demandez ce qui est indiqué dans le prix et ce qui ne l’est pas. Vérifiez que le taux horaire ainsi que le temps estimé, les frais de déplacement et le matériel en entier soit compris.

Vous devez aussi comparer une soumission avec d’autres identiques en qualité. La soumission d’une entreprise peut comporter du matériel et des équipements de moindre qualité qu’une autre. Assurez-vous que les pièces et les appareils proposés soient de la même qualité et que ce soit des appareils et des pièces approuvées.

Dans la majorité des cas, les appareils installés font l’objet d’une garantie du fabricant. Celle-ci n’a pas toujours la même longévité que la garantie du travail de votre plombier.

Le plus bas prix n’est pas toujours le meilleur pour vous

Un taux horaire plus bas n’est pas toujours un signe de satisfaction. Un prix trop bas devrait vous alerter. Un plombier non accrédité à un taux horaire plus faible peut prendre beaucoup plus de temps à analyser avec soin votre problème et vous proposer des solutions efficaces. Vous risquez d’avoir aussi des travaux que vous aurez à reprendre plus tard. Reprendre des travaux mal faits implique tu temps pour désinstaller ce qui doit être refait et reprendre l’installation.

Un taux horaire plus bas peut aussi cacher des frais d’équipements que vous n’aviez pas prévus, des frais en temps supplémentaire, des frais pour jours fériés, un temps minimum facturé, des délais ou des frais de transport plus dispendieux.

Chez Boucher Lortie, nos plombiers sont accrédités. Nous sommes membre de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ). Nos camions sont entièrement pourvus de tout l’équipement nécessaire, incluant des équipements spécialisés et d’un approvisionnement complet de pièces approuvées pour faire face à toutes les situations. Nos plombiers sont de service.